RESTEZ CONNECTES

 

ACTUS

 Jacques Faubert  prend donc les rênes de l’un des principaux syndicats des formateurs freelances dans un contexte marqué par de fortes mutations de la profession. Rencontre.
Interview au Quotidien de la formation par Benjamin d’Alguerre (5 juillet 2016)
 

INFOS PRATIQUES

 

Editorial du président fédéral

 

Nouveaux défis,
nouvelles réponses syndicales,
 
nouvelle équipe…
 

La Fédération des CSFC est à la fois un outil « historique » dont se sont dotés les professionnels dès 1982 et une organisation ancrée dans son temps et tournée vers l’avenir de la profession. Elle sait ce qu’elle doit à ses « pionniers » et mesure le chemin parcouru. Mais ses responsables, les membres de ses Chambres régionales (et les adhérent(e)s encore dispersé(e)s qui prennent contact actuellement) sont bien décidés à construire dès maintenant un nouvel horizon professionnel.
 
C’est, en tout cas, ce à quoi s’est engagée l’Assemblée Générale fédérale tenue à Paris le 18 juin 2016,en rendant hommage au Bureau Fédéral sortant, en faisant de Michel FARHI son Président d’honneur (après 4 ans de mandat), en adoptant une « feuille de route » ambitieuse [1] et en mettant en place une nouvelle équipe [2], toutes deux proposées par un nouveau président fédéral, élu à l’unanimité, Jacques FAUBERT.
 
L’ambition manifestée par les CSFC à cette occasion est de trois ordres :
 
Permettre aux formateurs-consultants actuels et aux « nouveaux entrants » (libéraux en évolution professionnelle, salariés en reconversion, jeunes créateurs d’entreprises unipersonnelles,…) de valoriser leur expérience et vivre de leur expertise, dans un contexte de nouveautés et parfois de contraintes accrues : Digitalisation des métiers, Décret Qualité en Formation, Nouvelles normes du Conseil, extension explicite des missions des formateurs et des consultants sur l’accompagnement de toute la « chaîne de valeur » des compétences et des transformations , évolution des Marchés Publics, Réforme territoriale et attentes des nouvelles Régions, cadre des Services en Europe, Compte Personnel d’Activité, …
 
Développer une Fédération en 3 dimensions ; c’est-à-dire qui se préoccupe d’animer la réflexion et l’action sur tous les métiers, qui travaille à l’avenir de la profession sur des continuités d’activités qui fédèrent(plutôt que des approches « statutaires » qui divise et ne mènent à rien, à l’échelle de l’Europe notamment) et qui se construit sur les territoires (dans les Grandes Régions et en proximité). Et pour ce faire, moderniser ses outils de communication et ses modes de fonctionnement « à l’ère du numérique ».
 
Relever le défi de l’expression et de la représentation syndicale: tout ce qui précède serait vain, en effet, si la Fédération et ses Chambres régionales ne se posaient pas maintenant la question de pouvoir demain encore défendre, représenter et organiser les professionnels indépendants, et ne s’en donnaient pas les moyens. Or le contexte politique, législatif et réglementaire nous oblige à être responsables, à trouver les moyens derépondre auxcritères de représentativité du Rapport Quinqueton et de la LoiTravail. Ce qui signifie dans les deux ans qui viennent œuvrer plus fortement à notre développement et amorcer des regroupements avec des organisations proches de nous, au sein de l’UNAPL [3] ou à qui nous tendrons la main pour « faire la route ensemble », jusque et y compris à construire un dialogue social nouveau dans notre profession.
 
Ami(e)s lecteurs et lectrices, comme chacun(e) de vous peut ainsi le vérifier : il y a de belles et sérieuses raisons de venir construire l’avenir des formateurs consultants avec la Fédération des CSFC … et de la place pour tous les talents, toutes les bonnes volontés dans ses rangs. Demain ne se fera pas sans vous !
 
 
 A bientôt donc sur ce site et sur le terrain.
Jacques Faubert, président de la Fédération des CSFC.

[1] On en trouvera l’essentiel dans la rubrique « Documents fédéraux ».

[2]  Président : Jacques FAUBERT, Secrétaire Général : Yves SORONELLAS, Trésorier : Philippe HELMSTETTER. Deux Vices-Président(e)s, Frédéric CHOMILLIER. et Mélanie CORDIER., ont été élu(e)s et des délégué(e)s vont être missionné(e)s (tant au plan régional que sur des priorités telles que la professionnalisation ou la mise à l'échelle des nouvelles Régions des Chambres régionales).

[3]  Union Nationale des Professions Libérales, dont la CSFC est un des 67 syndicats représentatifs aujourd’hui.